Francfort 1928-1933

Je suis allée chez Baumeister parce que son enseignement était moderne et que, contrairement à Beckmann et Delavilla, il pratiquait l'abstraction. Sa classe était spacieuse (deux salles) et Wichert était strict sur les admissions. Je lui ai apporté des échantillons de mon travail d'un semestre de classe préparatoire à Offenbach, et il m'a prise (automne 1929-début 1933).

ab-f-001-145

citation Cordiales félicitations pour Francfort. C'est pour moi personnellement une satisfaction particulière puisque j'ai fait de vous en d'autres lieux un éloge chaleureux sans jamais obtenir de succès... Je regrette beaucoup que l'on vous perde à Stuttgart. Et enseigner n'est pas une mince affaire. fin de citation

ab-f-012-013

Le 1er avril 1928, Willi Baumeister est nommé à la Städtische Kunstgewerbeschule [École municipale des arts appliqués ; Städelschule] de Francfort-sur-le-Main. Il est d'abord chargé de cours pour les disciplines de dessin publicitaire, typographie et impression sur tissu. Il aurait certainement accepté la classe de peinture, mais elle est alors dirigée par Max Beckmann. En novembre, il reçoit le titre de professeur. Le même mois, au moment où sa femme Margarete arrive à Francfort, il commence à rédiger son Journal, activité qu'il poursuivra jusqu'à sa mort.