Oeuvre

Cette partie présente à travers de nombreux exemples une vue d'ensemble de l'évolution de la production de Willi Baumeister. Certains aspects de son oeuvre - comme les décors de théâtre, la typographie et les oeuvres sur papier - sont présentés dans des rubriques propres.

WVZ Spielmann/Baumeister 170b

La dernière période dans l'oeuvre de Baumeister est peuplée d'innombrables êtres imaginaires qui ne proviennent plus de l'univers archaïque des années précédentes. À travers eux, Baumeister continue de développer sa forme caractéristique d'abstraction, tout en inventant encore de nouvelles modalités d'expression. Dans sa peinture de même que dans sa pratique intensive de la sérigraphie, il reprend de nombreux sujets et problèmes formels qu'il avait traités auparavant.

WVZ Beye/Baumeister 1057

Baumeister développe résolument un impressionnant langage tout à fait personnel, singulier dans l'art allemand de l'immédiat après-guerre en Allemagne, d'où la reconnaissance dont il jouira dans son pays et à l'étranger en particulier dans les années 1950. D'une part, on peut reconnaître dans sa production des liens avec la diversité des périodes figuratives antérieures.

WVZ Beye/Baumeister 0964

Frappé d'interdiction professionnelle, Baumeister continue néanmoins de donner entre 1940 et la fin de la deuxième guerre mondiale une oeuvre d'une grande diversité. La sculpture africaine qui offre, aux yeux de Baumeister, des images universelles du devenir de l'existence humaine, se reflète dans son oeuvre à travers une puissance chromatique accrue. Les formes murales et les structures en positif/négatif dominent alors son oeuvre. De grandioses cycles de dessin côtoient l'oeuvre peint.

WVZ Beye/Baumeister 0671

L'évolution de la peinture de Baumeister ne se voit pas interrompue par sa destitution de sa chaire de Francfort en 1933. L'oeuvre et son développement présentent la même diversité que celle qu'ils manifestaient avant la prise du pouvoir par les nazis. Dans ce court laps de temps à partir de 1936 environ, il développe, en partant d'une période très picturale, des Idéogrammes extraordinairement épurés, tout aussi organiques que symboliques.

ab-f-003-001

Les archives Baumeister conservent un grand nombre de photographies d'atelier de Baumeister ainsi que de ses résidences, qui ne montrent pas seulement l'éventail de son travail à l'intérieur d'une même période, mais représentent également une source importante d'information par rapport aux oeuvres disparues ou détruites. La manière dont l'artiste a lui-même répertorié ses oeuvres est également intéressante.

WVZ Beye/Baumeister 0456

Formes et mouvement plus organiques

WVZ Beye/Baumeister 0241

Renouveau et modernité

Dans sa deuxième période, depuis la guerre de 1914-1918 jusque dans les années 1920, Baumeister dissocie le lien traditionnel entre la forme et la couleur. Sa peinture figurative s'épure pour tendre de plus en plus à l'abstraction, à des formes géométriques - les formes originelles au sens de Baumeister.

WVZ Beye/Baumeister 0026

De l'impressionnisme à la forme pure

L'oeuvre de Willi Baumeister représente en grande partie l'évolution de la peinture abstraite en Allemagne et en Europe. Ses premiers travaux sont encore réalisés entièrement sous l'influence de sa formation académique, mais surtout des styles prédominants au tournant du XXe siècle.